28.11.2018

En forme grâce à l'alimentation riche en bases

Elmar Sprink qui vit avec un cœur de donneur est le « cycliste de l'année 2018 »

Elmar Sprink - fan P. Jentschura de longue date, il arbore le logo P. Jentschura sur son maillot et sa grande passion est le sport d'endurance.

Elmar Sprink - fan P. Jentschura de longue date, il arbore le logo P. Jentschura sur son maillot et sa grande passion est le sport d'endurance.

Fan P. Jentschura de longue date, Elmar Sprink s'est vu décerner le titre « cycliste de l'année 2018 » attribué par les marques de cyclisme de l'entreprise médiatique spécialisée Motor Presse Stuttgart. Circonstance particulière : en juin 2012, Elmar a subi une greffe du cœur. Il est donc la première personne ayant reçu ce titre après une greffe du cœur. Cette distinction est décernée chaque année à un sportif, une entreprise ou un promoteur pour ses mérites particuliers dans le domaine du cyclisme sportif. Bien qu'Elmar Sprink compte parmi les 130 000 personnes dans le monde qui vivent avec un cœur de donneur, sa forme est tout à fait impressionnante. Ainsi, en 2014, il a été le premier athlète à parcourir le triathlon Ironman Hawaii.

« Elmar inspire toutes les personnes qu'il rencontre avec son énergie incroyable et son courage », nous dit Roland Jentschura qui accompagne Elmar Sprink dans son incroyable carrière depuis de nombreuses années. L'histoire d'Elmar Sprink semble incroyable : alors qu'il est âgé de 38 ans seulement, son cœur lâche tout d'un coup. Sprink passe deux années entières à l'hôpital. Avant, il était triathlète de longue distance et son plus grand rêve était de participer au Ironman Hawaii. Bien entraîné, son pouls au repos était de 45 battements par minute. Depuis l'arrêt cardiaque et la réanimation en 2010, son cœur ne cessait de s'affaiblir et, un an plus tard, il était désormais évident qu'il aurait besoin d'un cœur de donneur.

Son rêve semblait très lointain alors. Mais, au mois de juin 2012, il reçoit l'organe dont il a besoin. Depuis ce jour, il lutte pour reprendre sa vie de sportif. En octobre 2013, il participe à un demimarathon et, en 2014, son rêve devient réalité : il est la première personne ayant subi une greffe d’organe à franchir la ligne d'arrivée du Ironman Hawaii ! Après sa maladie grave, Elmar Sprink veut faire encore plus attention à son corps et c'est alors qu'il rencontre P. Jentschura. L'équilibre acido-basique permet une nette amélioration de la performance sportive ! Les produits et, avant, tout, la philosophie de Jentschura ont joué un rôle essentiel dans la rééducation d'Elmar Sprink. Jusqu'en 2017, il a déjà remporté trois médailles aux Jeux mondiaux des transplantés.