05.09.2018

Fondamentalement actif jusqu’à l’âge avancé

P. Jentschura est le compagnon d’une vie comblée et réussie

Apprécié depuis des années par les sportifs qui soutiennent les produits de P. Jentschura pendant la préparation et la régénération après la compétition.

Apprécié depuis des années par les sportifs qui soutiennent les produits de P. Jentschura pendant la préparation et la régénération après la compétition.

Le matin, une portion de MorgenStund‘, accompagnée d’une tasse de tisane 7x7, de temps à autre quelques cuillères de WurzelKraft et le soir un bain de pieds avec MeineBase – les produits de base de P. Jentschura font partie intégrante du quotidien de beaucoup de gens.Le fait qu’ils peuvent également apporter leur soutien pendant les activités sportives est prouvé par les succès d’Uwe Lellinger, Karoline Dohr et Margrit Abächerli. Désormais, les trois actives enthousiastes et couronnées de succès ne peuvent plus se passer de P. Jentschura pendant leurs activités sportives.

Uwe Lellinger, pour qui la course est devenue une passion, aura 70 ans. Le triathlon reste une passion pour le sportif né à Bernburg an der Saale déjà depuis 27 ans. Les championnats allemands, le Cross Triathlon, les moyennes et longues distances – Uwe a déjà disputé de nombreuses compétitions, et ce avec succès. En plus de quelques titres, il a déjà gravi plusieurs fois les marches du podium pour différentes distances. Depuis peu, il a toujours sur lui pendant les courses : la bouillie de petit-déjeuner MorgenStund‘ de P. Jentschura – aussi dernièrement à Roth en Moyenne-Franconie lors du DATEV Challenge Roth de 3 jours. C’est la plus grande compétition de triathlon de longue distance au monde : 3,8 km de natation, 180 km de vélo et 42,2 km de course. Pas un problème, en fait, pour Uwe, si seulement des maux d’estomac ne l’avaient pas déstabilisé juste avant la course. Or, MorgenStund‘, labouillie complète de millet et de sarrasin, l’a remis sur les pieds. Recommandée personnellement par Roland Jentschura, cela a bien donné du gaz à Uwe dans la course.« J’ai fait les 226 km et franchi la ligne d’arrivée au stade de Roth sous un tonnerred’applaudissements. Sans MorgenStund‘, je n’aurais pas surmonté l’aventure de Roth », Uwe est certain. La bouillie de petit-déjeuner, qu’Uwe affine le plus souvent par une pomme ou une banane, constitue la base des performances physiques et mentales étant connue pour sa densité nutritionnelle et sa bonne digestibilité. Fidèle à sa maxime « je veux, je peux, je serai ! », Uwe pense déjà à sa prochaine course en octobre – avec MorgenStund‘.

Il en va de même pour Karoline Dohr. La sportive aguerrie (parmi ses hobbys comptent la course, le VTT, le ski de fond, la randonnée à ski, la randonnée, l’équitation et le golf) de Voitsberg pratique de la course à pied déjà depuis 29 ans et sa motivation est intacte :« Encore enfant, j’ai toujours ressenti un besoin d’activité physique ». Cela peut aussi prendre de la hauteur de temps à autre. Ses disciplines favorites : Le semi-marathon, le marathon, la course en montagne et le marathon en montagne. Pourquoi précisément la course ? « Les chaussures à course passent dans tous les sacs – l’on peut courir partout, sans grandes dépenses », affirme la sexagénaire. 2008 a été une année particulière pour Karoline qui court pour LC-Weststeiermark. Par seulement parce qu’elle a découvert notre produit WurzelKraft, elle a en outre remportée trois médailles dans une période de six semaines lors de trois championnats européens dans trois différentes catégories. Karoline Dohr voit la régénération améliorée qui lui a rendu possibles ces succès en rapport direct avec WurzelKraft : « Je me sens tout simplement mieux – j’ai le sentiment de retrouver ma bonne forme physique plus vite ». Depuis déjà 10 ans, elle prend tous les jours l’aliment à base végétale de grande valeur : 2 fois mélangé dans une boisson et en plus avant et après chaque entraînement. Et depuis lors, ses succès continuent. Ainsi, elle a été, entre autres, championne du monde de marathon en montagne (W50) en 2009, championne du monde de course en montagne (W55) en 2014 et a remporté dans l’ensemble dix victoires finales à 16 compétitions autrichiennes. Cette année, elle a déjà obtenu le titre de champion autrichien avec le nouveau record du marathon autrichien dans la classe (W60) – « le tout grâce uniquement à WurzelKraft », s'enthousiasme la ressortissante de Voitsberg. Pour découvrir par elle-même davantage sur les effets des aliments constituant les bases et des soins corporels basiques, elle a décidé d’essayer ensuite la bouille de petit-déjeunerMorgenStund‘ et le sel pour les soins corporels MeineBase.

Accompagnée pendant dix ans par les produits de P. Jentschura – Margrit Abächerli a aussi son mot à dire. Toutefois, elle ne jure pas uniquement par un produit. Pour la sportive de 51 ans, en plus de MorgenStund‘, la lingerie fonctionnelle AlkaWear est également un compagnon important dans ses activités sportives et au quotidien – en tant que préparation et pour la régénération après l’entraînement ou la compétition. Margrit se présente aussibien en ski de fond qu’en courses cyclistes et de VTT. Récemment, elle a assuré, avec sa coéquipière Barbara Lehmann, la 2e place au classement général dans la catégorie féminine au Tour Transalp de cette année, la plus importante course à étapes de vélo de course pour équipes de deux d’Europe. Pour cette sportive amatrice passionnée, l'utilisation des produitsP. Jentschura est désormais une évidence : « Cela fait déjà partie du rituel de me préparer à une compétition avec Jentschura ». C’est-à-dire : les BasischeStrümpfe dans la nuit, au petit- déjeuner une portion de MorgenStund‘ et pendant le trajet jusqu’à la compétition les BasischeStulpen. Margrit porte volontiers les bas et les manchettes même au quotidien – par exemple lorsqu’elle se sent fatiguée et abattue. Il est indispensable pour elle de se frotter avec MeineBase après la douche : « j’ai l’impression de me rétablir plus vite, avant tout après de longues journées ». WurzelKraft est également placé chez elle en haut de la liste. Même si elle ne prend pas régulièrement les granulés végétaux, ils l’aident en cas de déficits en vitamines sensibles. « Alors, je peux en manger par cuillerées », affirme la quinquagénaire. Vos prochains objectifs ? « Deux courses de VTT en automne et en hiver de nouveau le ski de fond ». Elle s’est déjà bien approvisionnée en produits – rien ne peut plus s’opposer à son prochain succès.